Page d'accueil | Page précédente

Sommaire / Proposition de séquences / Cycle 1 / Le corps de l'enfant








Tous différents

jeudi 2 juin 2005


DANS LA MEME RUBRIQUE :
Tous pareils 
Le mouvement 
Les cinq sens en GS 


Motivation


La découverte du corps humain et de son fonctionnement est une grande source d'intérêt pour les enfants.
Progressivement, en observant son corps, l'enfant va repérer les caractéristiques anatomiques de l'espèce humaine (Séquence Tous pareils). En même temps, il prendra conscience des différences qui, elles, construisent l'identité de chacun (Tous différents).

Objectifs


Sciences
Connaissance du corps humain : première approche de la notion d'espèce fondée sur la ressemblance et de la notion d'individu, fondée sur le particulier.
Garder une trace écrite des acquis (dessins légendés).

Maîtrise de la langue
Travail sur l'oral.
Acquisition de quelques mots de vocabulaire précis.

Vivre ensemble.
Respect de l'autre.

Plan de séquence.


Situation de départ Réaliser sa carte d'identité
Problème scientifique posé Quelles sont mes caractéristiques ?
Mise en activité et analyse Observation, analyse orale, construction de la carte d'identité
Traces La carte d'identité terminée
Evaluation Comparaison de l'enfant et de sa carte d'identité

Mise en œuvre


Cette activité se déroule en 4 ateliers qui permettent de construire progressivement la carte d'identité de chacun : couleur de ma peau, couleur de mes yeux, couleur et aspect de mes cheveux, empreinte de ma main.

Situation de départ
Présenter une « vraie » carte d'identité ainsi qu'un agrandissement.
Proposer à chacun de réaliser sa carte d'identité.

Problème scientifique posé
Quelle information dois-je mettre pour que ce soit bien moi ?

Mise en activité et trace
En collectif, à l'oral, les élèves listent ces critères : nom, prénom, sexe, couleur de la peau, couleur des yeux, couleur et aspect des cheveux, empreinte de la main.
Le maître propose une mise en page, cadre de travail. Les élèves passent successivement dans les 4 ateliers.
Chaque enfant s'observe dans un miroir.

Difficultés  : les enfants ont du mal à repérer leurs caractéristiques personnelles. Cela est quelquefois dû à des habitudes de langage (peau blanche, noire) et à l'utilisation du miroir qui les fascine et leur fait oublier la consigne.
Pour la couleur de la peau, les différentes nuances ont été obtenues en mélangeant les peintures, pour les yeux, des pastels ont été utilisés.