Page d'accueil | Page précédente

Sommaire / Proposition de séquences / Cycle 3 / La matière : l'eau, l'air, les mélanges, les déchets







L'EAU
Documentation : l'eau, une ressource vitale

jeudi 1er juillet 2004


DANS LA MEME RUBRIQUE :
L'alimentation des rivières en CM 
Les mélanges liquide-liquide à partir de la vinaigrette
Mélanges de solides dans l'eau 
Montrons que l'air est pesant 
Pourquoi et comment recycler du papier au cycle 3 ? Démarche d'investigation technologique


Document d'accompagnement d'une séquence de cycle 3 sur l'alimentation des rivières, le traitement de l'eau...

Contenus

1. Quels sont nos principaux besoins en eau ?
2. Où capte-t-on l'eau ?
3. Cas de la région parisienne.
4. Situation à l'échelle de la Terre.

1. Quels sont nos pricipaux besoins en eau

Dans les pays développés ils sont relatifs à :

-  Agriculture : culture et alimentation des animaux,
-  Vie quotidienne des familles : boisson, cuisine, hygiène,
-  Industrie : refroidissement et nettoyage des machines, fabrication
-  Collectivités : nettoyage des égout, caniveau, arrosage des jardins et des plantes,
-  Energie : centrales hydroélectriques.

En Europe, la consommation moyenne est de 300 litres par jour et par habitant. En France, l'agriculture représente plus de la moitié : intensification des cultures. La consommation domestique quotidienne est de 120 litres. Elle a augmenté avec la généralisation des douches, baignoires et wc dans chaque appartement, et l'utilisation croissante d'appareils domestiques (lave linge, lave vaisselle). L'augmentation consécutive du volume d'eau rejetée, et l'industrialisation de l'agriculture (nitrates) rend indispensable l'effort d'épuration des eaux usées pour la préservation des équilibres naturels. Cela se traduit par une augmentation constante du prix de l'eau (7,20F par m3 en 1985, 14F en 1995 et 20F selon les estimations en 2005).

2. Où capte-on l'eau ?

L'eau est captée de deux façons :

-  Soit directement dans les rivières,
-  Soit en sous-sol. L'eau est généralement pompée, sauf dans le cas des puits artésiens où elle remonte toute seule en surface.

Le captage en sous sol est plus récent. Une analyse de cartes géographiques montre que les abords des rivières sont des lieux privilégiés d'établissement des villes (Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux…). Historiquement les rivières ont eu en effet une double fonction : alimentation en eau, et voie de transport, pour les marchandises notamment (idem pour les ports maritimes comme Marseille).

Rq : Une entrée alternative pourrait être fournie par un travail en géographie, conduisant à s'interroger sur les raisons pour lesquels de nombreuses villes se situent au bord des rivières.

3. Cas de la région parisienne :

En région parisienne, les rivières (Seine, Marne et à un moindre degré l'Oise) constituent la ressource principale : elles apportent les 2/3 de l'eau utilisée. Des usines comme Choisy le Roy et Neuilly sur Marne en distribuent XXX m3 par jour, celle de Méry sur Oise YYY. Ces chiffres ne représentent en fait qu'une minucule partie de l'eau qui transite chaque jour dans ces rivières : ZZZ par exemple pour la Seine. Les ressources sont donc très abondantes. Des stations de pompages existent notamment dans le Champigny (plateau de la Brie), et le centre des Yvelines où se situent l'une des plus importantes nappe exploitée en France. La ville de Paris consomme, pour ses 2100000 habitants, 680000 m3 d'eau potable et 240000 m3 d'eau non potable.

4. Situation à l'échelle de la Terre :

A l'échelle mondiale, les ressources en eau sont très inégalement réparties. L'abondance de l'Ile de France est à comparer avec les carences rencontrées dans les zone arides (sud de l'Europe, et surtout Maghreb et Moyen Orient). Dans ces régions où il pleut peu, les besoins en irrigation pour l'agriculture sont considérables. Ils remettent en cause le type de culture : par exemple, l'Egypte utilise déjà toutes ses ressources en eau. Les besoins en eau seront de plus en plus importants dans l'avenir : croissance de la population mondiale, aspiration au développement de milliards d'individus (300 litres par jour pour un Européen, contre 30 litres pour les habitants des pays en voie de développement). Les pays pauvres connaîtront les besoins les plus forts. En 1 siècle, la consommation mondiale a déjà été multipliée par 6.

Rq : La question de l'appauvrissement des nappes phréatiques par un pompage excessif est prématurée à ce stade où les enfants ignorent encore le cycle souterrain de l'eau, de même qu'une étude plus approfondie des problèmes de pollutions, qui pourraient constituer un prolongement.

Ressources utiles :

-  Manuels et cahiers d'activités de la nouvelle collection Tavernier (CM) : l'utilisation quotidienne de l'eau.
-  Agence de l'eau Seine-Normandie : http://www.eau-seine-normandie.fr. Le Livre de bord « Les classe d'eau » ( 1er et second degrés) apportent de très nombreuses informations sur tous les points abordés, et proposent des pistes d'activités.
-  Site de la mairie de Paris (captage) http://www.paris.fr/environnement/eau : captage et distribution d'eau.
-  Sites de la Lyonnaise des eaux (captage) http://www.lyonnaise-des-eaux.fr/ifs (Ile de France sud) et http://www.lyonnaise-des-eaux.fr/yvelines : captage et la distribution.
-  Syndicat des eaux d'Ile de France : captage et distribution.